Warhammer Invasion

Warhammer Invasion est un jeu de cartes évolutif. Comme dans un jeu de cartes à collectionner, chaque joueur compose lui même son paquet de cartes, tâche facilitée avec ce jeu de base puisque 4 factions complètes sont proposées quasiment clé en main, avec des cartes neutres et des alliés pour varier un peu le jeu.
Au contraire d’un jeu de cartes à collectionner, point n’est besoin de s’acheter des centaines de boosters pour jouer.Le jeu de base suffit à faire de nombreuses parties grâce à la variété de cartes disponibles, et les extensions n’étant pas aléatoires, chaque joueur sait ce qu’il achète dans les futures extensions.

Au niveau des règles, disons que chaque joueur dispose d’une capitale qu’il va devoir défendre. Chacune des 3 sections de la capitale a 8 points de vie et la partie est perdue dès que 2 sections sont en flammes.
Les unités seront donc des cartes clés puisqu’on peut les placer dans les 3 sections de la capitale pour la défendre. Elles procurent en outre un avantage supplémentaire suivant la section qu’elles défendent. Dans la section « royaume », elles confèrent des ressources pour poser des cartes supplémentaires, dans la section « quête », elles permettent de piocher davantage, et dans la section « champ de bataille », elles permettent d’attaquer les sections de l’adversaire.
Chaque unité a un score d’attaque, le pouvoir, représenté par des marteaux de guerre, et des points de vie. Il y a aussi des cartes de soutien qui renforcent les unités ou déclenchent des effets spéciaux et des cartes tactiques qui peuvent modifier la donne et jouer la surprise à la fin de chaque phase de jeu.

On peut à chaque tour jouer une carte à l’envers pour simplement rajouter un point de vie à une section.

Les factions ont toutes des propriétés différentes:

-L’Empire a des unités qui peuvent se sacrifier pour défendre, des unités qui peuvent naviguer entre les sections et des pouvoirs divins.

-Les nains peuvent renforcer et reconstruire leur capitale, ainsi que venger leurs morts. Les orques peuvent lancer des attaques dévastatrices si on les laisse pulluler.

-Le chaos peut corrompre subtilement l’ennemi, et déclencher des effets affreux au prix de sacrifices.

-Les cartes neutres jouent un rôle important également puisqu’elles peuvent accélérer le jeu en augmentant à peu de frais les ressources et la pioche.

-Les elfes et elfes noirs sont trop peu nombreux pour faire un jeu à eux, il faudra attendre une extension. En attendant, ils peuvent permettre par le jeu des alliances de renforcer une autre faction.
Des cartes supplémentaires sont disponibles pour une variante qui permet de jouer en draft. Cette variante est destinée aux joueurs expérimentés capables de se construire un jeu.